Accueil 
Biographie 
Bibliographie 
Mes travaux 
Librairie 
L'artiste 
Littérature de jeunesse 
La Résistance 
Les récits 
Théâtre 
Essais 
Mémoires 
Varia 
Regards croisés 
Actualités 
Contact 

ROMANS

NOUVELLES

Le Radeau de la Méduse 

L’analyse sera mise en ligne ultérieurement.

Voici comment Vercors présente ce roman de 1969 au journaliste Gilles Plazy :

" Dans Le Radeau de la Méduse, un jeune poète qui s'est voulu rebelle dans sa violence contre la soumission et le mensonge bourgeois, mais qui, avec l'âge adulte, malgré ses efforts pour demeurer un poète maudit, s'embourgeoise, se soumet et se ment à lui-même en se refusant à en convenir"

Etonnamment, une psychanalyste Esther, normalement en consultation avec une patiente, décide plutôt d’entamer une thérapie avec Fred, le mari de celle-ci ! Est-ce un moyen pour Vercors de montrer malicieusement que l’entreprise littéraire lui permet par un détour de se livrer ? Nous pouvons dire en tout cas qu’après s’être confié dans La Liberté de décembre (1960), davantage qu’il ne l’avait fait auparavant, l’écrivain récidive dans les années 70, avec Le Radeau de la méduse, mais aussi Tendre Naufrage. Vercors dévoile dans ce récit de 1969 de larges épisodes de son enfance et de son adolescence – que nous pouvons recouper avec Ce que je crois et ses entretiens avec Gilles Plazy -. 

 

 

 

Copyright (c) 2006 N Gibert. Tous droits réservés.
nathalie.n.gibert@wanadoo.fr